• Plage Bonaparte à Plouha (Côtes d'Armor) - Haut-lieu de la Résistance

  • Sacy-le-Grand (Oise) - Mémorial en souvenir du F/O H. H. MacKenzie (RCAF)

  • Supermarine LF Mk.Vb Spitfire EP120 - G-LFVB - (The Fighter Collection)

  • Le Cardonnois (Somme) - Stèle à la mémoire de l'équipage du Boeing B-17 #42-31325, 452nd Bomb Group

  • B-17G-85-VE 44-8846 - F-AZDX - (FTV)

 

22 et 23 mars 2012

 
 

Senlis – Ully-Saint-Georges (Oise)

Paris

 

Visite de Jane et Sarah SMITH, fille et petite-fille

du S/Sgt Miton J. MILLS Jr


 

 
                   
                                                                                                            Copyright © 2014 -Association des Sauveteurs d'Aviateurs Alliés - Tous droits réservés
                                                                                                            In English anglais
 
                                             

                                                                                                                                                              

Six mois après la cérémonie de commémoration en l'honneur de l'équipage du B-17 "Judy" à Ully-Saint-Georges (Oise), nous avons eu l'honneur de recevoir Jane Ellen, fille de l'aviateur Milton J. Mills Jr, ainsi que Sarah, sa petite-fille, accompagnée de son mari, qui arrivaient respectivement de Caroline du Sud et de Londres. Leur visite avait pour but de retracer une partie du parcours de leur père et grand-père dans notre région.

S/Sgt Milton J. MILLS Jr

Originaire de Virginie Occidentale, le S/Sgt Milton J. Mills Jr occupait la fonction d’opérateur-radio à bord de la Forteresse volante "Judy" tombée le 30 décembre 1943 sur le territoire de la commune d’Ully-St-Georges (Oise).

Bien que blessé à la jambe, il avait réussi à évacuer l'appareil. Il fut soigné et caché dans notre région. Il séjourna notamment à Gouvieux puis à Montataire en janvier 1944, chez les familles Dorez et Duchateau.

Son évasion le mènera ensuite dans la région d’Amiens avant d’être acheminé à Paris.

Par la suite, le S/Sgt Milton J. Mills Jr fut remis à la filière d’évasion Bourgogne, spécialisée dans le rapatriement des aviateurs alliés par l’Espagne.

Geneviève Crosson (future Mme Le Berre), "Jacqueline" dans la Résistance, alors jeune convoyeuse du réseau d’évasion Bourgogne, l’achemina par le train de Paris à Pau en compagnie d’autres évadés. Arrivés à Pau, le groupe fut remis à d’autres agents du réseau qui les confièrent ensuite à des passeurs connaissant parfaitement la montagne. Le S/Sgt Milton J. Mills Jr franchira les Pyrénées et parviendra en Espagne le 20 avril 1944. Le 29 mai, il atteindra Gibraltar et s'envolera le lendemain pour l'Angleterre.

Milton J. Mills est décédé en avril 2008 à l’âge de 85 ans.

 

La famille Mills avec Mme Geneviève Le Berre

68 ans plus tard, avec une intense émotion et pour la première fois, Jane et Sarah ont pu rencontrer Mme Geneviève Le Berre qui avait contribué au sauvetage de leur aïeul.

Senlis - La famille Mills et les enseignants du Lycée Hugues Capet

Accueillis par Mme le Proviseur et son équipe enseignante dans l’enceinte du Lycée Hugues Capet de Senlis (Oise), cette émouvante rencontre s’est déroulée dans le cadre d’un projet pédagogique conduit par les élèves de Première autour de "la Mémoire des conflits du XXe siècle" ainsi que d’un échange avec des élèves américains venus d’Oklahoma City.

Cette rencontre, organisée conjointement avec l’ASAA, a donné lieu à une conférence ayant pour thème "l’Aviation Alliée pendant la Seconde Guerre mondiale", accentuée par l’histoire spécifique de la mission du B-17 "Judy" et du destin de son équipage.

Lycée Hugues Capet, Senlis - L'exposition

Des objets d’époque, des affiches et des panneaux représentatifs étaient exposés.

Au cours de cette rencontre riche en émotion, Jane et sa fille Sarah ont exprimé toute leur grande reconnaissance et leur gratitude envers "Jacqueline" pour avoir sauvé leur père.

Senlis - Lycée Hugues Capet - Conférence

"Mon père ne parlait jamais de la guerre. Je sais que cela a changé sa vie et rien que de savoir que des gens ont risqué leur vie pour le sauver, des gens qui ne le connaissait même pas, c’est tout simplement incroyable. Je suis vraiment très émue" confiait Jane devant une équipe de reportage de France 3 Picardie présente pour l’occasion.

Mme Geneviève Le Berre et Mr René Charpentier

Mme Geneviève Le Berre a ensuite évoqué devant tous les lycéens français et américains, souvent avec humour, son engagement au mépris de tous les risques au sein du réseau Bourgogne, et ses souvenirs des multiples convoyages d’aviateurs qu’elle effectua jusqu’aux montagnes pyrénéennes.

Mr René Charpentier, grand résistant senlisien, nous fit aussi le grand honneur de sa présence. Il vint en aide à de nombreux aviateurs alliés tombés autour de Senlis et mena diverses actions de sabotage contre l’ennemi. Il nous raconta ses souvenirs avec toujours cette grande modestie qui le caractérise.

 

 

Ully-Saint-Georges - Près du lieu du crash du B-17 "Judy"    Ully-St-Georges - Jane Smith et Sarah auprès de la stèle

La journée s’est poursuivie en nous rendant dans le village d’Ully-Saint-Georges près duquel la Forteresse volante en perdition s’est écrasée. Nous nous sommes rendus sur le site du crash avant de regagner le village où nous avons été accueillis par la municipalité et des témoins du crash. Nous nous sommes dirigés vers la stèle érigée en 2011 au cœur du village à la mémoire des aviateurs du "Judy" et aussi de Robert J. Cooper, autre pilote américain tombé sur le territoire de la commune en août 1944.

Une amicale réception à la mairie s’en est suivie.

Cette journée se termina par un rapide passage à Montataire afin de leur faire découvrir les maisons des familles Dorez et Duchateau où le S/Sgt Milton J. Mills Jr séjourna en janvier 1944.

Le lendemain, c’est à Paris que se poursuivait la visite, où une rencontre était organisée avec Jacqueline, la fille de Mme Dorez.

A Paris avec Jacqueline Dorez     Montataire janvier 1944 - Kenneth Morrisson et Milton J Mills Jr
                                                                   Avec Jacqueline, à Paris                                          Kenneth E. Morrison et Milton J. Mills
                                                                                                                                                                          à Montataire 
     

Dans son appartement dominé par la Tour Eiffel, Jacqueline, très émue, a relaté ses souvenirs à propos du séjour de l’aviateur puisqu’elle n’était âgée que de 18 ans à l’époque. Ce fut une nouvelle fois une rencontre chargée de beaucoup d’émotion de part et d’autre.

Jacqueline, pour l’occasion, avait retrouvé des photos montrant le S/Sgt Mills lorsqu’il séjournait à Montataire. Milton J. Mills Jr logea au domicile des Dorez du 27 au 29 janvier 1944 puis fut hébergé par la famille Duchateau, à l'autre extrémité de la rue. La famille Dorez logeait depuis le 3 janvier, un autre aviateur, Kenneth E. Morrison. Les deux Américains se rencontraient régulièrement jusqu'à ce qu'ils quittent Montataire le 4 février 1944, poursuivant ensemble leur évasion.

Milton J. Mills Jr n’était jamais revenu en France après la guerre et n’avait pas pu revoir les personnes qui l’avaient sauvé. Lors de ce séjour, ce sont donc Jane, Sarah et Lyes qui ont pu remercier chaleureusement, au nom de leur père, toutes les personnes qui l'avaient protégé et conduit vers la Liberté.

Paris -Jane Smith et Sarah

Nous avons 61 invités et aucun membre en ligne

Conception, développement et formation,

Pyperpote -

Copyright ASAA.

Association des Sauveteurs d'Aviateurs Alliés -

Tous droits réservés