• Plage Bonaparte à Plouha (Côtes d'Armor) - Haut-lieu de la Résistance

  • Sacy-le-Grand (Oise) - Mémorial en souvenir du F/O H. H. MacKenzie (RCAF)

  • Supermarine LF Mk.Vb Spitfire EP120 - G-LFVB - (The Fighter Collection)

  • Le Cardonnois (Somme) - Stèle à la mémoire de l'équipage du Boeing B-17 #42-31325, 452nd Bomb Group

  • B-17G-85-VE 44-8846 - F-AZDX - (FTV)

 

1er au 3 septembre 2017

 

Campremy (Oise)

 

Visite d’une délégation de la “Defense POW/MIA Accounting Agency

 

Copyright © 2017 - Association des Sauveteurs d'Aviateurs Alliés - Tous droits réservés -
                                                                                                             In English anglais

 

 

Quatre ans après leur première visite, de nouveau nous avons eu le grand honneur de recevoir et d’accompagner une délégation de la “Defense POW/MIA Accounting Agency”. La noble mission de cet organisme américain mandaté par le Pentagone, à Washington D.C., est de déployer dans le monde des équipes de recherche composées d’historiens et de scientifiques afin de tenter de retrouver les restes des plus de 82 000 soldats, aviateurs, marins ainsi que du Corps des Marines, toujours portés disparus au cours des différents conflits. "No one left behind" telle est la promesse faite par le Département de la Défense pour récupérer ceux qui sont toujours portés disparus de nos jours.

DPAA 

Que ce soit pendant la Seconde Guerre mondiale, pendant la Guerre Froide, en Corée, au Vietnam ou en Irak, aucun de ces combattants américains n’est abandonné et oublié.

Environ 16 millions d’Américains servirent tout au long de la Seconde Guerre mondiale. Plus de 400 000 d’entre eux tombèrent au combat. Environ 73 000 sont, encore de nos jours, sans sépulture dont 20 000 aviateurs portés disparus (Missing in Action) essentiellement en Europe et pendant la guerre du Pacifique.

La mission de cette équipe de recherche composée de deux historiens et d’un archéologue médico-légal accompagnés d’une interprète se portait une nouvelle fois sur le cas du S/Sgt James H. Coleman.

Campremy - DPAA

L'historien Josh Fennell (à gauche) et son équipe.

Mitrailleur de tourelle ventrale à bord de la Forteresse volante # 42-31388 du 306th Bomb Group de la 8th Air Force qui s’est abattue sur le territoire de Campremy le 11 février 1944, le S/Sgt Coleman fut tué à son poste lors d’une attaque de chasseurs de la Luftwaffe au dessus de notre département. Originaire de l’Indiana, il était âgé de 27 ans.

Les quelques fragments d’ossements de son corps retrouvés dans l’épave disloquée de l’appareil furent inhumés par les Allemands dans le cimetière de Beauvais-Marissel.

Exhumés en avril 1945 par une Commission de l’Armée américaine, les restes du S/Sgt Coleman ne permirent pas son identification formelle. Ils furent par la suite remis en terre dans le cimetière militaire américain d’Epinal. Le S/Sgt Coleman y repose, toujours à ce jour, parmi les soldats non identifiés.

Selon les témoignages recueillis à l'époque, le quadrimoteur percuta le champ voisin, traversa la route avant de terminer sa course en se désintégrant. Plus de 73 ans plus tard, de nombreux petits débris de l’appareil sont toujours disséminés sur une large surface.

 

S/Sgt James H. COLEMAN  

Le S/Sgt James H. Coleman

Pendant trois jours, munie des autorisations nécessaires, la délégation américaine a donc méthodiquement mesuré et quadrillé le terrain. La zone a ensuite été explorée au moyen de détecteurs, à la recherche du moindre indice ou objet susceptible d’avoir appartenu à l’aviateur porté disparu (morceaux de vêtements, boutons, plaque d’identification…)

Campremy - DPAA

Le périmètre de fouille a rapidement été constellé de nombreux petits drapeaux rouges, jaunes et blancs indiquant la localisation de débris d’importance significative.

Une boucle de harnais de parachute, des boutons et des morceaux de tissu ont été retrouvés et emportés précieusement par les chercheurs. De retour au Etats-Unis et analysées, ces importantes découvertes permettront peut-être d’obtenir l’assurance qu’il s’agit bien de boutons d’uniformes et de toile de parachute.

Campremy - DPAA

La découverte de la boucle de parachute apporta encore davantage la confirmation, s’il devait en être, que le S/Sgt Coleman n’avait malheureusement pas évacué l’appareil, contrairement aux neuf autres membres de l’équipage.

Campremy - Boucle de parachute

La boucle du harnais de parachute

La présence exceptionnelle et le motif de la venue de cette équipe de recherche américaine dans notre département intéressa non seulement la presse écrite locale mais également, à notre grande surprise, la télévision régionale “France 3 Picardie”.

Campremy - DPAA

Josh Fennell interwievé par l'équipe de reporters de "France 3 Picardie".

 

Le reportage de France 3 Picardie

Ces trois journées de recherche ont permis de définir avec davantage de précision le périmètre où il serait certainement possible de retrouver des restes du S/Sgt Coleman. La zone a été cartographiée et chaque emplacement où ont été retrouvés des éléments d’importance a été relevé avec précision.

Campremy - DPAA

Le résultat de ces journées de recherche a été transmis au siège de la “Defense POW/MIA Accounting Agency”. Un programme de fouilles plus approfondies, employant des moyens beaucoup plus conséquents, est susceptible d’être établi dans un futur proche. L’ADN d’éventuelles découvertes d’ossements ou d’éléments de dentition du S/Sgt Coleman, analysés scientifiquement et comparés avec les descendants des membres de sa famille, pourrait alors permettre à l’aviateur de reposer dans une sépulture portant son nom.

Dans les jours qui ont suivi, les investigations de cette délégation américaine sur les chemins de la mémoire se sont poursuivies sur d’autres lieux de crashes dans les départements de la Somme, de la Seine-Maritime et du Calvados.                                                      

Nous avons 17 invités et aucun membre en ligne

Conception, développement et formation,

Pyperpote -

Copyright ASAA.

Association des Sauveteurs d'Aviateurs Alliés -

Tous droits réservés