• Plage Bonaparte à Plouha (Côtes d'Armor) - Haut-lieu de la Résistance

  • Sacy-le-Grand (Oise) - Mémorial en souvenir du F/O H. H. MacKenzie (RCAF)

  • Supermarine LF Mk.Vb Spitfire EP120 - G-LFVB - (The Fighter Collection)

  • Le Cardonnois (Somme) - Stèle à la mémoire de l'équipage du Boeing B-17 #42-31325, 452nd Bomb Group

  • B-17G-85-VE 44-8846 - F-AZDX - (FTV)

 

31 août 2014

 

Cramoisy (Oise)

 

Hommage au 2nd Lt Jerome J. ZIERLEIN

 
 
474th Fighter Group
 
428th Fighter Squadron
 
9th Air Force

 

                                                                                                                 
                                                                                                            Copyright © 2014 - Association des Sauveteurs d'Aviateurs Alliés - Tous droits réservés -
                                                                                                            In English anglais

                                                                                                                          

 

Le dimanche 31 août 2014, la municipalité de Cramoisy (Oise) a rendu un émouvant hommage au 2nd Lt Jerome James Zierlein, jeune pilote de chasse américain abattu en combat aérien sur les hauteurs de la commune quelques jours avant la Libération du village qui était commémorée par la même occasion. Une cérémonie exceptionnelle à laquelle l'ASAA était invitée. 

ZierleinIl y a 70 ans, le 25 août 1944, tandis que Paris fêtait sa Libération, 23 pilotes de P-38 "Lightning", appartenant aux 428th et 429th Squadron du 474th Fighter Group de la 9th Air Force, décollaient de leur base de Neuilly-la-Forêt (Calvados). Leur mission : attaquer des terrains d’aviation allemands dans le secteur de Laon et Reims.

Interceptés au dessus du département de l’Oise par une force d’une trentaine de chasseurs allemands Messerschmitt-109 et Focke-Wulf 190 des JG76 et JG26 dans le triangle Creil-Clermont-Beauvais, un combat aérien tournoyant d’une durée d’une vingtaine de minutes s’engageait. Il occasionnait la perte de nombreux chasseurs allemands malgré leur supériorité numérique.

Pour le 474th Fighter Group, onze P-38 "Lightning" étaient abattus lors de cette mission du vendredi 25 août qui deviendra, avec un taux de pertes avoisinant les 50%, le Black Friday.

Parmi ses pilotes, sept parvenaient à s’extraire de leurs appareils. Les 2nd Lt Capron, Jarvis et Leahy furent recueillis et cachés par la population. Les 2nd Lt Spiker et Koch ainsi que les 1st Lt Patterson et Austin furent faits prisonniers après avoir atterri en parachute. Ces deux derniers parviendront à s’évader par la suite. Le Capt Holcomb, le 1st Lt Stone, les 2nd Lt Packard et Zierlein furent entrainés dans la mort.

Selon des témoins, afin d’éviter de s’écraser sur le village de Cramoisy, le 2nd Lt Zierlein parvint à redresser son appareil en manque de puissance avant de l’évacuer. Mais se trouvant à trop basse altitude son parachute n’eut pas le temps de s’ouvrir et le corps du jeune pilote texan âgé de 23 ans fut retrouvé près du bois de la Garenne, non loin du point de chute de son avion.

Arrivés rapidement sur les lieux, les Allemands emmenèrent le corps de l’aviateur à l’hôpital de Creil où son décès fut enregistré. Il fut inhumé dans le cimetière de la ville. Quelques jours plus tard, le 31 août, la région creilloise était libérée par l’Armée américaine.

Les restes du 2nd Lt Jerome J. Zierlein furent rapatriés après la guerre aux Etats-Unis. Il repose aujourd’hui au San Jacinto Memorial Park de Houston, au Texas.

En cette matinée du 31 août 2014, 70 ans jour pour jour après sa Libération, des centaines de personnes avaient investi le village d’ordinaire si calme où des drapeaux aux couleurs des pays alliés pavoisaient les rues. La foule se rassemblait devant la mairie avant de prendre la direction du monument aux morts où allait être honoré la mémoire du 2nd Lt Jerome J. Zierlein en présence de membres de sa famille venus tout spécialement de Houston, au Texas. Accompagné de sa femme, était également présent le fils du 2nd Lt James E. Leahy, compagnon d'arme du 2nd Lt Zierlein, qui fut recueilli à Mouy par la famille Breton jusqu’à la Libération.

Des véhicules militaires américains ouvraient le long cortège suivis d’une fanfare, d’un Pipe Band et des porte-drapeaux.

Jeeps

 Drapeaux

Autorités civiles et militaires, un détachement de la BA 110 de Creil…tout le monde se massait alors tout autour de la petite place du village dominé par un grand portrait du 2nd Lt Zierlein.

Le nom du 2nd Lt Zierlein, désormais gravé sur le monument aux morts de la commune, fut dévoilé et le drapeau tricolore remis solennellement à sa famille.

Cramoisy - Dévoilement de la plaque

Cramoisy - Remise du drapeau
Remise du drapeau aux nièces du 2nd Lt Zierlein
De nombreuses gerbes de fleurs étaient ensuite successivement déposées au pied du monument par la municipalité et divers représentants d'associations.
 
Gerbe du maire    Gerbe de lASAA
Dépôts de gerbes par le maire et, entre autres, par l'Association des Sauveteurs d'Aviateurs Alliés
 

Face au monument

La sonnerie aux morts étaient suivie d’une respectueuse minute de silence puis retentissaient les hymnes nationaux du Canada, de la Grande Bretagne, des Etats-Unis et de la France joués par la fanfare de Saint Maximin.

Hymnes nationaux

Des enfants du village ont ensuite lu, tour à tour, la toujours trop longue liste de noms gravés sur le monument, victimes tombées pour la France et la Liberté au cours des deux guerres mondiales et lors d’autres conflits.

 Lecture

Débutaient ensuite les discours. Le maire, Mr Jean Claude Darsonville, mentionnait que le département de l’Oise avait vécu 1264 jours d’occupation nazie. La population de Cramoisy vivait dans l’angoisse permanente des bombardements alliés sur les installations allemandes toutes proches, telles les galeries de montage des fusées V1 à Saint d’Esserent. Des bombardements qui, heureusement, épargnèrent le village. Il soulignait que plus de 250 avions alliés avaient été abattus dans le département. Nombre de leurs équipages y laissèrent leur vie. Parmi ces appareils, le Halifax III MZ628 du Squadron 431 de la Royal Canadian Air Force tombé le 18 juillet 1944 à proximité du village et à bord duquel aucun des membres de l’équipage anglo-canadien n’avait survécu.

Avant d'évoquer les circonstances de la Libération du village par l'Armée américaine, le maire rappelait également le grand combat aérien du 25 août 1944 dans le ciel de la région. Combat qui opposa des chasseurs allemands aux appareils du 474th Fighter Group au cours duquel fut abattu l’appareil du 2nd Lt Jerome J. Zierlein.

Discours maire
Discours de Mr Jean Claude Darsonville, maire de Cramoisy
 

Les nièces du 2nd Lt Zierlein, s'exprimant en français, ont également tenu à exprimer avec une profonde gratitude leurs remerciements à la municipalité et à toutes les personnes présentes pour cet hommage envers leur oncle.

Discours amricaines
Allison et Catherine, nièces du 2nd Lt Zierlein

 

La parole était successivement donnée au sénateur Philippe Marini, au député Michel Françaix et au vice-président du Conseil Général Alain Blanchard qui remit la Médaille du département à la famille américaine.

Medaille

Toute l’assistance était ensuite conviée à regagner la mairie pour le traditionnel vin d’honneur. Une exposition organisée par la municipalité retraçait l’histoire du combat aérien du 25 août 1944, rappelant également le destin tragique de l’équipage du bombardier Halifax tombé le mois précédent. Le tout était agrémenté de divers équipements et mannequins représentant des aviateurs de l’USAAF et de la RAF mis en place par notre ami Jean Philippe.

Mairie

Expo 1Retrouvée peu après le crash, l’une des pales d’hélice du P-38 du 2nd Lt Zierlein était présentée.

Expo 2

Une très belle journée d’hommage envers ce jeune pilote qui restera gravée dans toutes les mémoires.

Un remerciement particulier à notre excellent reporter et ami Pyperpote dont les photos illustrent la plupart de cet article.

Nous avons 84 invités et aucun membre en ligne

Conception, développement et formation,

Pyperpote -

Copyright ASAA.

Association des Sauveteurs d'Aviateurs Alliés -

Tous droits réservés